Trouver sa voie

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, petit article qui pourrait peut-être vous aider si comme moi, vous sentez que vous n’êtes vraiment à votre place, sans savoir vraiment où aller d’autre…

J’ai lu plusieurs articles qui parlaient de l’île Okinawa au Japon, connue sous un autre nom : l’île des centenaires.
Il s’agit donc comme son nom l’indique, d’un lieu où les gens vivent plus longtemps et en meilleure santé… Alors pourquoi? Comment font-ils? Quel est leur secret?

Une petite photo pour se faire plaisir….

scenic-view-of-the-japanese-remote-islands
Okinawa, l’île des centenaires, je veux bien aller y faire un tour!

Et une carte pour réviser sa géo…

okinawamap

Pourquoi les habitants de cette petite île vivent globalement plus longtemps que dans le reste du monde?
Dans mes recherches, j’ai bien évidemment pu constater qu’ils ont une alimentation beaucoup plus saine et légère que la notre. Ils arrêtent de manger quand ils ont une sensation de satiété à 80%, ils se nourrissent essentiellement de fruits et légumes et ils prennent le temps de cuisiner la totalité de leur nourriture.
Même le service de repas joue en leur faveur car le plat n’est pas amené à table comme chez nous (et il est alors très (TROP) facile de se resservir car huuummmm quand c’est bon, c’est difficile de résister): ils remplissent leur assiette, rangent le plat à la cuisine, et c’est après cela qu’ils mangent le contenu de leur assiette.
A essayer d’appliquer dans ma vie de tous les jours (moins remplir les assiettes pour n’être qu’à 80 % de satiété et cuisiner plus de légumes que de féculents!)

Mais ce qui a le plus attiré mon attention, c’était ce qu’ils appellent l’Ikigai
Ce qui rend majoritairement plus heureuses ces personnes, c’est qu’ils n’ont pas une vie artificiellement coupée entre vie active d’un côté, et retraite de l’autre.
Leur vie est guidée du début à la fin par la force de l’Ikigai : leur raison d’être. (tiens tiens, c’est ce que je cherche depuis des années: une activité qui me permette de gagner ma vie mais que je pourrais faire même sans gagner d’argent car elle m’apporte assez de plaisir… Et là, on ne compte pas les jours avant les vacances, là on fait son travail avec bonheur et performance car on a ENVIE DE LE FAIRE, car on est DOUÉS dans cette activité! Je dirai même plus: on a besoin de le faire!)

Les japonais ont donné un nom à ce principe et voilà le concept d’Ikigai.
Chacun a son propre Ikigai, sa propre raison de se lever le matin, mais il n’est pas si facile de le retrouver dans le tumulte de toutes ces questions que l’on se pose, nos impératifs, les pensées limitantes que l’on se répète…
Alors pour nous aider un peu, voici un schéma qu’il « suffit de compléter »…
Notre raison d’être est là, au milieu: entre ce que l’on aime, ce dont le monde a besoin, ce pourquoi on peut être payé et ce pourquoi on est doué.

 

IkigaiMais c’est vraiment pas si simple parce-qu’il faut trouver quelque chose qui colle avec chaque chose!
Parce-que moi des idées, j’en ai, mais il y a toujours un ou plusieurs points qui ne vont pas…

  • Donner des biberons aux bébés tigres abandonnés
    j’aime: oui !
    le monde en a besoin: les bébés tigres oui!
    je suis douée pour ça: pas de soucis pour m’occuper des animaux!
    ce pour quoi je pourrais être payée : A moins d’être soigneur animalier et de passer plus de temps à nettoyer les cages des pauvres animaux nés en captivité, pas vraiment possible…
  • Partir en voyage et rencontrer plein de gens super inspirants, voir des paysages magnifiques, prendre des photos et écrire des articles
    j’aime: oui ! Et encore… Ça voudrait dire ne pas avoir de chez moi à décorer tout bien, pas de petit chat, pas de home sweet home quoi…
    le monde en a besoin: ça fait tourner l’économie des différents pays où j’irais et puis je partage mes découvertes!
    je suis douée pour ça: pas vraiment! J’ai jamais fait, mais même je suis nulle pour organiser des voyages!
    ce pour quoi je pourrais être payée : A
    moins de faire des vidéos youtube avec 3 millions de vue, je ne vois pas vraiment… Et puis pour ça, il faudrait savoir faire des vidéos !
  • Rester professeur des écoles
    j’aime: pas assez pour penser que mon Ikigai se trouve là…
    le monde en a besoin: les enfants ont besoin d’être instruits ça c’est sûre! Mais je ne pense pas que le manière dont je m’y prend soit la plus recommandée pour réellement apprendre à se connaître, découvrir le monde, nourrir ses passions etc…
    je suis douée pour ça: pas vraiment non plus, j’ai toujours la sensation de ne pas avoir fait les choses bien!
    ce pour quoi je pourrais être payée : Oui, ça c’est vrai que le salaire fixe est rassurant pour quelqu’un de stressé comme moi….
  • Être artisan
    j’aime: oui, j’adore l’idée d’avoir ma boutique atelier avec mes créations et plein d’objets trop choupinous à proposer!
    le monde en a besoin: pour se faire plaisir, pour prendre soin de son chez soi, pour offrir aux gens qu’on aime, oui je pense que le monde a besoin de jolies choses!
    je suis douée pour ça: faire des choses de mes mains, oui, mais gérer une boutique pas encore!
    ce pour quoi je pourrais être payée : j’en sais rien! J’espère que cela pourrait être possible mais bon…

Pfff, vraiment pas évident… Mais bon, ça aide quand même un peu à y voir plus clair je trouve…
J’espère en tous cas que ça pourra vous aider un peu!

Sinon, j’ai trouvé autre chose qui peut aider à y voir un peu plus clair dans ces choix de vie:
ce sont les 4 questions que Seongdam conseille de se poser (il a été interviewé par Lilou Macé):
1) Est-ce-que je le veux vraiment ?

2) Cela m’apporte-t-il de la joie ?

3) Suis-je prêt à en vivre les conséquences ?

4) Est-ce-que je peux en être fier?
13315635_1110594228964096_6258755204097766191_n

Voilà voilà, je vous souhaite tout plein de courage et ne perdons pas espoir, je suis sûre que nous allons finir par trouver notre mission de vie!
On est pas là pour rien et il est grand temps qu’on nous dise clairement ce pourquoi on est fait!
Nous avons tous des qualités propres que nous pouvons mettre au service de cette planète, il faut juste se permettre d’écouter notre intuition et laisser couler tous les messages d’alertes autour de nous du genre « Mais comment vas-tu en vivre? Il n’y a pas de débouchés. Tu rêves ma cocotte. On fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie… »

okinawa1
Sois celui que tu veux être!

Très belle soirée! ‌♥

One thought on “Trouver sa voie

  • 23 mars 2017 at 18 h 31 min
    Permalink

    Bonjour
    Intéressant article pour explorer ce qui pourrait nous faire lever le matin avec la banane :-). L’IKIGAI est un concept que je viens de découvrir et qui me parle beaucoup.

    Il existe un autre modèle pour explorer son projet de vie : les 4 Héros intérieurs.
    Si vous êtes intéressée par le sujet, voici un lien vers le site en question :
    https://4heros.fr/ref/6

    A bientôt
    Christophe

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *