Les bienfaits du coloriage

J’ai lu un article sur le site fémininbio.com concernant les bienfaits du coloriage POUR LES ADULTES!
Alors bien sûre ça m’a plus qu’intéressé, moi qui suis une adapte des coloriages depuis longtemps!
Alors que j’étais encore étudiante, mes cours étaient toujours parsemés de petits mandalas colorés, ou de cases soigneusement découpées en petits triangles, de petits nuages laissant tomber des gouttes pleines de petits graphismes en tous genres etc …
Cela me détendait tout en me rendant plus attentive à ce que j’écoutais.
Aujourd’hui encore, quand je suis au téléphone je m’adonne à ma passion du coloriage.
Quand je le fais sans avoir aucune autre activité à côté c’est comme une petite méditation.
C’est un moment où je suis uniquement concentrée sur quelque chose de très calme, mais en même temps de très précis. Le bruit du feutre qui gratte le papier, voir l’avancement de sa production, c’est vraiment quelque chose qui me détend!

Bref, je vais donc essayer de résumer ce que j’ai retenu de ma lecture de l’article:

Selon Gilles Diederichs qui est art-thérapeute et sophrologue, le coloriage nous permet de se sentir en sécurité grâce au cadre qu’il propose, mais c’est aussi un espace de créativité et de méditation.

L’intérêt du coloriage pour adulte
Je disais que je me détendais quand je faisais des coloriages. Et c’est justement cet aspect qui est mentionné dans l’article: faire un coloriage permet de décompresser, de se libérer de nos tensions mentales, de se centrer sur une activité de loisir qui permet un lâcher prise émotionnel.
Mais la différence avec un dessin sur page blanche, c’est que le coloriage sert de cadre. Ce cadre nous permet de nous sentir plus en sécurité et nous permet donc de passer d’un état d’anxiété à un état plus serein!

Y a-t-il une différence entre un coloriage et un mandala ?
C’est vrai que moi personnellement, j’aime bien colorier des mandalas, il y a une symétrie qui me plait, et puis, je ne sais pas, je trouve ça juste joli! Et puis je préfère un coloriage abstrait que figuratif.
Mais dans l’article de fémininbio, j’ai eu quelques explications sur la différence entre un coloriage et un mandala.
Ce que j’ai compris c’est que pour les psychologues, le mandala permet de mieux cibler le travail qu’ils font avec un patient, car le vrai mandala est une représentation du mental (j’imagine avec le choix des couleurs plutôt chaudes ou froides, les formes plutôt arrondis ou angulaires). De plus, un mandala part toujours d’un cercle et cela oblige à la concentration pour un travail cadré.
Le coloriage lui est davantage dans le symbolique (une montagne est liée au silence, au fait d’être imperturbable) et il nécessite un travail plus vaste, moins cadré qu’avec le mandala. C’est vrai qu’en y réfléchissant, la symétrie du mandala est rassurante, si on choisit du vert pour ce trait, pour tous les traits du même niveau, je n’aurai qu’à utiliser ce même vert, ou alors, soyons fous, faisons une alternance de couleurs! Tandis que pour un coloriage de paysage par exemple, il y a pleins de petits détails, la couleur des fleurs, le ciel en arrière fond, les nuages, les reflets etc…

Qu’exprime-t-on en coloriant ?
Moi personnellement, je n’ai pas vraiment l’impression de m’exprimer en coloriant… J’ai juste l’impression de faire quelque chose de joli, et surtout de prendre du temps pour moi!
Alors, voyons ce que l’article disait à ce propos…
Effectivement, il est mentionné qu’il y a des gens qui ont juste envie de passer un bon moment avec eux-mêmes, qui ont envie de s’isoler pour entrer en immersion à l’intérieur de soi. Mais apparemment, cela ne se résume pas seulement à ça, et ducoup, j’imagine que c’est inconscient mais le choix des couleurs serait un moyen d’exprimer ses émotions, il est aussi dit que les traits de crayons ne sont pas neutres et qu’ils peuvent être analysés.

Faut-il réfléchir aux couleurs utilisées?
Personnellement, j’y réfléchie dans le sens où je veille à ce qu’elles s’accordent.
Par exemple, je ne vais pas mettre à côté du noir et du bleu marine, on ne verrait pas la distinction et le dessin perdrait des détails.
Parfois, je choisis mes feutres à l’avance aussi, pour avoir un camaïeu de verts par exemple, parce-que j’ai envie de cette couleur! (Et donc, maintenant que j’ai lu l’article, je sais que ces choix ne sont pas dus au hasard! Il faudrait que je me renseigne sur la signification des couleurs!).
Dans l’article, ils disent que les couleurs viennent spontanément mais que les gens ont des préférences pour certaines teintes en fonction de leur tempérament sur le moment.
Par exemple, le rouge puissant peut signifier un besoin d’énergie ou une colère.
C’est ce qu’on appelle la chromothérapie.
Mais il est bien précisé que chez soi, on colorie simplement pour le plaisir, pas besoin de se « prendre la tête » avec le choix des couleurs en fonction de son émotion actuelle, il faut juste se faire plaisir! Ce serait le travail d’un art-thérapeute de « décrypter » votre coloriage pour en tirer des conclusions qui peuvent aider à mieux comprendre ses émotions.

Est-ce forcément une activité à faire seul ?
Alors justement, j’ai acheté il y a quelques mois un coloriage géant qui peut ensuite servir de poster pour décorer une pièce (ou pas d’ailleurs). Et j’avais bien envie de faire ce coloriage avec mon amoureux! Mais en fait, on s’en est vite lassés car il y a pleins de petits recoins compliqués à colorier (on se discerne pas bien si il s’agit du fond ou d’une plante etc… Et ducoup, on se prend un peu la tête et ce n’est plus très relaxant!…)
En plus, à l’époque, nous n’avions pas de grande table à manger, alors nous faisions ça sur le carreau et au bout de 10 minutes, les genoux nous demandent d’arrêter!
Mais en tous cas, si je trouve un jour un maxi coloriage qui me plait davantage, je l’achèterai c’est sûre!
Pour revenir à l’article, il est dit que ça peut être autant un moment pour soi qu’un moment de partage. Les enfants adorent les séances de coloriage avec leurs parents, cela leur permet de mieux les connaître et les comprendre, de saisir ce qu’ils cachent et ne veulent pas dire ou au contraire de confirmer des dispositions d’amour. (J’adorais colorier avec les adultes de mon entourage quand j’étais petite!!! Maman, si tu passes par là, tu te souviens, on traçait des grandes lignes courbes noires qui allaient d’un extrémité de la feuille à l’autre, et ensuite on colorier toutes les petites cases!).
Dans l’article, ils proposent de donner à tout le monde le même coloriage et voir ensuite comment chacun se l’est approprié. C’est très amusant de voir les différences et les perceptions de chacun. Les gens se rencontrent grâce au dessin.

 

Enfin bref, que du bon de colorier apparemment!
Donc à vos feutres ou crayons de couleurs! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *